TOURS

 

 

Cathédrale Saint Gratien

Cloître de la Spalette

 

 

Accueil Cathédrale

 

La spalette est une école de musique proche de ce cloître du XVe siècle et qui en a pris le nom. C’est dans ce lieu que se réunissait le chapitre de la cathédrale, il y avait un scriptorium ainsi qu’une très riche bibliothèque. L’ensemble disparaît à la révolution, mais il nous est resté une grande partie des bâtiments.

L’entrée orientale de style renaissance.

La cour du cloître avec l’escalier qui rappelle celui de Blois.

La travée occidentale de style gothique, la plus ancienne de l’édifice, du milieu du XVe.

 

 

 

La galerie occidentale est surmontée de la vaste bibliothèque.

 

Vient ensuite la galerie nord qui marque le début de la Renaissance, le début du XVIe siècle.

 

Les gargouille sont encore gothique, bestiaire du Moyen-Âge.

A l’extrémité orientale de cette galerie se trouve un oratoire dont la baie est ornée d’un vitrail du maître verrier Max INGRAND (1908-1969)

 

 

Pour accéder au premier étage, il faut emprunter un escalier à vis typiquement Renaissance.

 

 

 

 

 

On arrive ainsi à la première pièce. Elle est pourvue d’une cheminée car c’est ici que se trouvait le scriptorium.

 

 

 

Ensuite se trouve la bibliothèque, vaste pièce de sept travées éclairées par des fenêtres renaissances.

Ces fenêtres sont munies de vitraux de Max INGRAND représentant les arts libéraux. Ils rappellent ainsi la destination de cette salle, la diffusion de la connaissance et des arts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de Page